Longs Courriers a pris son premier coup de seringue

Vaccination 1

La vaccination, c’est le passage obligé pour tout voyageur peu ou prou débutant. Moment pas marrant où tu te dis c’est cher, ça fait mal, et puis ça fait ch*** tout ce chemin jusqu’au centre de vaccination. Mais bon. Pour moi, Sarah, gros menu : la rage, la fièvre jaune et l’hépatite B, qui n’est pas obligatoire, mais comme c’est gratuit, on a dit oui. En janvier, il faudra faire le Tyavax (hépatite A et typhoïde). Manu, lui, n’avait que la rage à faire, avant deux autres injections dans une semaine et dans un mois.

Autant dire que j’étais un peu palotte en arrivant au centre de vaccination. Mais tout s’est super bien passé, le docteur avait de l’humour et les aiguilles étaient bien plus petites que ce que j’imaginais. J’ai eu deux vaccins dans un bras, et un petit dernier dans l’autre. Comme on était partis, il aurait tout aussi bien pu m’en rajouter quatre ou cinq. Pour le paludisme, on nous a prescrit un traitement à emmener en cas de grosse fièvre, mais nous ne prendrons rien, je crois, à titre préventif.

Manu est visiblement ravi de se faire injecter un vaccin contre la rage...

Il a pas l’air heureux ? Du coup, aujourd’hui, nous avons fait :

Sarah :
– La fièvre jaune
– La rage (injection 1/3)
– L’hépatite B (injection 1/2)

Manu :
– La rage (injection 1/3)

Pour l’instant, nous avons déboursé 90 euros. Nous n’avons pas le décompte précis, mais nous savons que chaque injection de la rage coûte à peu près 30 euros. Par déduction, la fièvre jaune devait coûter également 30 euros. Il devrait donc nous rester 60 euros à dépenser pour la rage et à peu près la même chose pour le tyavax d’ici janvier pour les vaccins, ce qui nous amènerait à un budget total de 210 euros. Pas mal ! Heureusement que Manu avait déjà quelques vaccins…. Alors merci à l’équipe du centre de vaccination de Grenoble, tout le monde était très très cool.

Conclusion, on va peut-être se sentir fiévreux d’ici quatre jours et on ne doit pas boire d’alcool. Plus de peur que de mal. Deux heures après, on ne sent rien, à part une petite douleur en levant les bras. On nous a prévenus qu’on pourrait avoir quelques courbatures, mais rien d’affolant…  Il est pas beau mon petit sparadrap ?

Pour plus d’infos, les GlobeCroqueurs lyonnais ont également fait un article sur leurs vaccinations, avec des montants bien plus précis. C’est juste ici ! 

Et hop, un joli sparadrap...

Publicités

9 réflexions au sujet de « Longs Courriers a pris son premier coup de seringue »

  1. aie aie je compatis… Nous c’est pour après demain!! ;) J’sais pas pourquoi mais je sens que je ne vais pas avoir le sourire de Manu au moment de la piqûre…
    L’encéphalite japonaise vous la faite aussi?

  2. Coucou Fabienne !
    Manu avait plus de raisons de sourire… Il n’a eu qu’une seule piqure !
    Sinon, nous n’avons pas fait l’encéphalite japonaise parce que nous n’avons pas de passage dans un pays au moment de la mousson… Ca devrait donc aller. Ca nous permet aussi d’alléger un peu le budget…
    En tout cas bonne chance pour ton passage sous la seringue !

  3. C’est fou comme d’un centre à l’autre ça change ! Nous il nous a dit qu’il fallait la faire quoi qu’il en soit l’encéphalite japonaise, on s’est peut être fait avoir rrrr ! Enfin bon, c’est pas grave on est protégé maintenant ! Une bonne chose de faite pour vous en tout cas ! Pour l’anecdote, après ma dernière injection de l’encéphalite, j’ai eu un bleu pendant 10 jours ! On aurait dit que j’allais me zombifier progressivement ! :D

    • réjouissant tout ça! Me réjouis de voir l’état de mon bras vu que moi les bleus c’est un truc qui me connait déjà en temps normal! :D
      Mais idem pour nous, on a eu autant d’avis sur cette fameuse encéphalite qu’on a vu de médecins… Mais je crois qu’on va la faire quand même… Le vaccin est super cher, mais je crois qu’on n’est plus à ça près et au moins on pourra partir la conscience tranquille, on aura « la totale » ;)

      • Comment ça, un bleu pendant dix jours ?
        C’est motivant pour les trois qu’il me reste à faire :)
        J’avoue que le docteur du centre de vaccination de Grenoble ne nous a pas vraiment parlé de l’encéphalite… Peut-être parce qu’on passe dans les zones à risque à un moment où c’est moins dangereux ? En tout cas Charlène, je pense que vous avez bien fait de le faire, comme vous allez sillonner l’Asie…

        Mais si vous voulez vraiment flipper sur les vaccins et compagnie j’ai trouvé ce PDF très sympathique fait par le ministère de la Santé : http://www.sante.gouv.fr/IMG/pdf/Recommandations_sanitaires_pour_les_voyageurs_2012.pdf
        Attention, il donne juste envie de se cloiter chez soi :)

        Bon week end les filles !

        Sarah

      • Pas de panique, ce n’était pas trop douloureux mais allez savoir pourquoi ça a laissé une trace, ça a été la seule fois sur les 6 ou 7 injections que j’ai reçu !
        Je vais regarder le PDF, dans le genre, les dernières pages du Lonely sur les maladies etc. est pas mal aussi ! Ça fait bien flipper ! :D

  4. Coucou !

    Je suis infirmière et quand je pars à l’étranger je m’arrange avec les pharmacies et les médecins traitant. Sache que tu peux négocier avec ta pharmacie une remise, des produits offerts etc !
    N’hésite pas !
    Idem pour ton médecin traitant tu peux lui demander certains produits comme la Malarone (antipaludéen) chaque médecin à le droit à une boite gratuite par an (alors que ça coûte 45 € la boite pour une semaine de traitement )
    Pour ma part je n’ai jamais payé mes vaccinations, donc négocie :)

    • C’est fou je ne savais pas du tout que le monde médical était ouvert à la négoce :) C’est intéressant !
      Pour le malarone ca me semble compliqué, mais je pense que pour les autres petits médocs à emmener ça peut aussi se récupérer à droite et à gauche dans la famille…
      Merci pour tes conseils !

  5. Pourquoi de vaccins?
    Si avec l´aroma on est save? Pranarôm a une stratégie pour les voyages et ça marche !
    Je parle de mon experience( et de la p´tite famille ) en Inde , Mada, Thailande et Cambodge.
    Adios les seringues: des oléocaps 4 avant de partir ( pendant 3 semaines pour booster le syst. immunitaire) Oleocaps 1 et oleocaps 2 sur place et le tour est joué. Le foie protégé ( cfr effets secondaires de la malarone… bonjour les dégâts! )
    Bon voilà maintenant c est pas parce qu on part qu il faut consommer n importe quoi, non ?
    Bon voyage avec ou sans oleocaps de pranarôm.
    Ma devise : Le syst. immunitaire à quoi il sert ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s