Le petit appareil jaune qui tourne, qui tourne…

hejorama project

Il y a quelques jours encore, je ne connaissais pas du tout Hejorama. Sur leur site, majoritairement anglophone mais dont quelques pages sont écrites en français, voici ce qu’on peut lire : « Hejorama est la plateforme media sociale des voyageurs curieux et aventureux. Plus qu’une activité, le voyage est pour nous un état d’esprit qui nous amène sans cesse à en découvrir plus sur le monde et sur soi. » Bien.

Souvent, en travaillant, en bricolant, j’écoute Allo la planète sur Le Mouv. Au hasard des coups de fil, des fuseaux horaires, des voyageurs racontent leur quotidien, décrivent ce qu’ils font, ici ou là… On se sent tout petit.
Un jour, Eric Lange a parlé de ces étranges appareils photo jetables, destinés à parcourir le monde. Trois tweets plus tard, le voilà dans ma boîte aux lettres !

Je vous explique. Disposable Stories est l’un des projets d’Hejorama. Un appareil jetable est confié à un voyageur, qui devra prendre 5 clichés. De ce qu’il veut. Pour chaque image, il faut noter le contexte, raconter l’histoire, dans un petit carnet. Une fois les 5 photos dans la boîte, il faut trouver un autre voyageur motivé par le projet, et faire la première photo avec lui. A terme, l’appareil reviendra chez Hejorama, plein de photos mystérieuses.

J’adore l’idée parce que, avec nos appareils numériques, on a directement un regard sur ce que l’on vient de photographier. Là, mystère total. C’est marrant, aussi, de savoir que l’on n’a que cinq cartouches. Mais tout ne repose que sur une chose : la bonne volonté des voyageurs. Jouer le jeu, faire tourner l’appareil. Plusieurs appareils sont déjà revenus entiers et vivants chez Hejorama : c’est vraiment rigolo de découvrir les photos d’illustres inconnus. Et tout ne tient qu’à un fil : et si l’appareil qui partira avec nous se perdait en route ? Alors… On ne sait pas. Mais on tente.

Sur notre appareil, le numéro 5 d’une série spéciale « Allo la planète », nous laisserons sans doute des images neigeuses, des images de train. Mais ensuite ? Qui sera le voyageur suivant, rencontré sur un quai ou dans une auberge, qui prendra le relais ? Où l’emmènera-t-il ? Vous imaginez la fantastique série d’images que donnent toutes ces pellicules, mises bout à bout ?

J’espère que dans plusieurs mois, peut-être un an, on en saura plus sur la destinée de ce petit boitier…

Publicités

2 réflexions au sujet de « Le petit appareil jaune qui tourne, qui tourne… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s