Heureux comme deux pingouins à Moscou

Moumoute manuVoilà deux jours que nous avons posé le pied à Moscou. Nous sommes arrivés le 8 février, au petit matin, après une dizaine d’heures d’attente à l’aéroport de Londres. Et, parenthèse, London Heathrow n’est pas tellement adapté aux longs transits : pas de wifi, fauteuils inconfortables, rien qui permettrait de se détendre un peu. Qu’importe.

Malgré l’heure très matinale, nous avons tout de suite commencé un jeu auquel nous jouons encore aujourd’hui : lire les enseignes en cyrillique. C’est marrant : autant, il a été difficile de se motiver à mémoriser l’alphabet qui a été pendant des semaines punaisé dans ma cuisine, autant, sur le terrain, c’est un vrai défi de décrypter « PECTOPAH… restaurant ! »

Et on apprend vite. Allez, petite devinette, quelle enseigne reconnaissez-vous ici ?
devinette cyrilliqueJe vois venir votre prochaine question : la température ! Figurez-vous qu’il ne fait pas si froid. Même si le mercure peut descendre bien bas, nous tournons autour du degré zéro et c’est très bien ainsi. La Russie est magnifique sous la neige, et le froid, peu mordant, nous permet quand même d’en profiter. C’est marrant de voir à quel point la neige est « gérée », ici. Il y aurait quelques leçons à prendre pour nos villes françaises, même alpines :)

Sur la piste d’atterrissage, déjà, le « manteau neigeux » comme on dit à la météo est super épais. Simplement, les pistes sont entièrement dégagées et la neige est entassée sur le côté. C’est pareil en ville : des petits tractopelles entassent la neige dans un coin. Ca fait des énormes tas de neige et des places dégagées. Par contre, beaucoup de gens travaillent à déneiger dans tous les quartiers de la ville, c’est impressionnant. Mais au moins, ce n’est pas paralysant. Pour le verglas, c’est une autre affaire, selon le moment de la journée. Mais parfois, quand un trottoir est gelé, celui d’en face a été salé.parc enneigé

Vendredi et samedi, nous avons un peu exploré la ville, visité le Kremlin, la Place Rouge… Comme l’ont prouvé nos deux premiers « instantanés ». Nous avons décidé de bidouiller une petite vidéo « 3 fun facts about Moscow », on en a tourné un seul, pour le moment. On a deja acheté des cartes postales pour nos KissBankers, afin de les écrire dans le train et de les envoyer d’Irkoutsk. Je vous raconte pas l’événement quand on s’est pointés a la caisse… Tous les vendeurs du magasin éunis autour de la caissiere qui comptait a haute voix. On a fait leur vente du jour… Demain, nous irons jusqu’à la gare Yaroslavl d’où part le Transsibérien, histoire de faire des repérages et quelques premières images pour le webdocumentaire.

Sinon, niveau moral, je crois que tout va bien. Au bout de deux jours de cavalcade, nous nous sentons déjà très fatigués, on ne voit pas comment on va tenir plusieurs mois, c’est vrai. Mais globalement, on réalise la chance que l’on a d’être ici. Tout cela devient réel. C’est dans le Goum que cela m’a heurtée : je ne m’attendais pas à voir quelque chose de si joli. Je me suis dit : « mais ici, c’est joli tous les soirs, et nous, nous ne le savions même pas ». Alors maintenant, plus d’excuses…

Et hop, des photos…

Publicités

10 réflexions au sujet de « Heureux comme deux pingouins à Moscou »

  1. Manu, si tu as froid, essaie la vodka au miel. Mais si les Russes te proposent « чуть-чутъ водки », méfie-toi : ça commence avec une petit verre, et au bout de deux heures, tu te rends compte que tu as fini la bouteille…

  2. Coucou les Aventuriers, merci pour les photos superbes, ici aussi nous avons de la neige, mais pour que ça soit déneigé, il faut attendre 9 heures du matin!!!!!!!
    Continuez bien votre voyage, on pense bien à vous.

  3. Non mais vous avez acheté combien de kilos de cartes postales !? Vous aviez prévu de la place exprès dans le sac ? :)
    C&D

  4. Et c’ayez ! Vous voila sur la route ! Super article et belles photos :) Si ca peut vous rassurer, on a mis au moins 10 jours a r2ellement aterrir et realiser. On etait raiment repose au bout d’une quinzaine de jours. Mais il est vrai que c’est un sacre rythme. Apres, vous commencerez sans doute a moins tirer sur la corde et a prendre plus votre temps. Profitez en a fond en tout cas !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s