Australie : et soudain, les passeports…

BNfMpEvCIAAD3LFL’itinéraire principal était simple : atterrir à Cairns, louer un van et se traîner tout en douceur vers Sydney, avant de s’échapper en Nouvelle-Calédonie. Le début du plan avait plutôt bien marché. Mais lundi, à l’heure où les petits Australiens sortent de l’école et où les bacheliers français se mettaient en route pour leurs centres d’examen, tout a changé.

Alors, on emprunte l’itinéraire bis. Celui où, en un clin d’oeil, le sac contenant nos deux passeports, l’argent australien fraîchement retiré et notre dernière carte bleue valide, disparaît…

Pas celui où se battaient en duel la crème solaire et le plan gratuit de Cairns, non. Courir, pleurer, maudire le ciel n’arrangera rien : l’homme est parti, il a même pris le soin d’emmener mon vieux Samsung des années 2002 avec lui.

Ce sont des choses qui arrivent. C’est embêtant, déprimant, mais nous nous forçons à trouver plusieurs points positifs. Le calendrier : au moins, nous arrivions tout juste en Australie et nous aurons le temps de nous procurer de nouveaux passeports. La géographie : nous préférons nous lancer dans ces démarches ici… qu’en Birmanie par exemple. Question de langue, d’infrastructures… La santé : nous sommes en pleine forme ! C’est l’essentiel, non ?

Premier réflexe : trouver un bureau de police. Et puis le consulat, et puis le serrurier. Beaucoup de choses à gérer quand on vient juste d’arriver dans une nouvelle ville… Autre passage obligatoire : le blocage de la carte bleue et du petit téléphone. Les longues discussions avec les gens de notre assurance voyage. Les « oui, mais… ».
La première nuit d’angoisse, à l’arrière d’un van garé sur un parking du centre-ville. Plus de clés, impossible, donc, d’aller où que ce soit ! Tous les « Et si… », qui reviennent en boucle. Nous avons toujours un oeil sur nos sacs. Mais il a suffi d’un moment d’inattention, au mauvais endroit, au mauvais moment. Et il faut l’accepter.

Si vous vous retrouvez dans une telle situation, il ne faut pas hésiter à investir dans un petit portable local ou au moins dans une carte sim si votre appareil est désimlocké. Il est important de pouvoir être joint facilement, par le consulat, les assureurs ou les autorités. Il sera simple, s’il vous encombre, de revendre l’appareil plus tard.

Même si nous sommes toujours « sans papiers » et que la fin des aventures administratives est encore loin, dans cet article, nous voulons surtout dire merci. Merci à tous ces lovely Australiens qui nous ont aidés, aiguillés, renseignés, à la dame du camping qui nous a permis de rester gratuitement sur son terrain, aux officiers rigolos de Cairns dont l’un a « son cousin qui joue dans l’équipe de rugby de Pau », à nos familles qui n’ont pas râlé quand on les réveillait en demandant des sinistres codes et mots de passes, aux amis qui ont fait passer les messages, à Tanya et Marty qui nous hébergent à Brisbane dans un cocon délicieux, au postier qui a fait semblant d’avoir « vu » mon passeport volé pour me donner mon virement, à la standardiste de Vodafone qui nous a offert 20 dollars de communication… Vraiment, nous avons eu tellement de coups de main que la perte des papiers ressemble de plus en plus à un mauvais rêve.

Notre but, à présent, est d’être à Sydney le 27 juin pour donner images et empreintes digitales au consulat général de France. Ensuite, nous poursuivrons notre voyage en van, un peu différemment de ce qui était prévu, mais on s’en fout, on s’adapte. Certes, nous n’aurons plus notre belle collection de tampons et visas sur nos passeports. Mais est-ce vraiment le plus important ?

Publicités

13 réflexions au sujet de « Australie : et soudain, les passeports… »

  1. Ce qui est incroyable c’est que d’une galère, vous arrivez encore à faire une jolie histoire. Je suis ravie de voir qu’on peut encore compter sur les humains pour s’entraider quand il y en a besoin et encore plus contente de savoir que ceci a été révélé dans un moment où vous en aviez vraiment bien besoin. De loin, je vous souhaite plein de courage pour toutes les démarches administratives, quand je vois déjà comment c’est relou en France, j’ose pas imaginer à l’autre bout du monde. Continuez de voir le bon côté, gros bisous !

  2. Coucou! Franchement, ça craint trop cette histoire mais ça fait plaisir de voir que vous avez géré la situation comme des chefs. Tout n’est pas fini, certes, mais vous êtes sur la bonne voie :) Courage en tout cas et profitez bien de l’Australie malgré tout! Bisous d’Inde!

  3. Belle philosophie… Les souvenirs ne sont pas dans le passeport, mais ailleurs. Profitez bien de l’Australie, et on vous embrasse tous les deux !

  4. Si vous avez une Visa Premier, vous pouvez avoir une carte de paiement temporaire sous 72h et jusqu’à 1000€ de cash (de votre compte) en quelques heures via un virement Western Union. Le tout gratuitement, c’est compris dans l’assurance. Testé et approuvé 3 fois dans notre TDM :/

    Et si vous n’avez pas de Visa Premier, je vous propose de rajouter ça à la liste des « Et si … »

    Courage !

    • Merci Rémi ! En effet Manu a une visa premier… Mais pour tout dire ils n’ont pas brillé par leur rapidité. Heureusement, les parents ont pu envoyer de l’argent de mon compte par western union. Visa, on attend toujours :)

  5. On est contents que vous êtes en bonne santé et on espère que vous passez un bon séjour en Australie quand même! On attend des photos :) Quel était le plus joli moment dans votre voyage jusque ici?
    Bisous
    D(&C)

    • Merci Désirée et merci tout le monde! Ca fait chaud au coeur tout ça…
      Bon je ne sais pas quel est le plus joli moment du voyage pour l’instant, il y en a beaucoup, mais promis, je vais y réfléchir et je te ferais un exposé en trois points autour d’un bon repas en décembre :)

  6. Oh làlàlàlàlà
    mais quelle galère!
    Bon, relativisons, il y a plein de gens pour vous aider,
    et puis il vaut mieux que ce soient les papiers que l’on peut faire refaire, plutôt que tout votre matériel qui coûte un bras!
    Allez, ça va le faire!!
    En tout cas, je pense fort à vous, et j’espère que vous allez bien. Et puis comme tu dis, vous êtes en pleine forme, et c’est bien le plus important.
    Courage dans toutes ces démarches
    Schmutz

  7. Malgré les problèmes, un très jolie article qui fourmille de bons conseils pour qui aurait la mésaventure comme vous de perdre quelque chose (portable ou papiers) en Australie. Merci et bonne continuation

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s