Valparaiso, les couleurs sous la grisaille

IMG_9377Valparaiso, trois jours, deux nuits. Sans doute pas assez mais suffisamment pour faire grincer nos jambes. Parce que Valparaiso est une ville qui se gravit, qui s’arpente, sans discontinuer. Autant vous prévenir tout de suite : nous avons vu une Valparaiso humide, brumeuse, hivernale et vous le remarquerez sur les photos, qui n’ont pas la même ambiance que ce que l’on voit usuellement de cette cité. On aurait apprécié quelques degrés supplémentaires, c’est vrai, mais nous avons pu découvrir une Valparaiso plus mystérieuse, plus pauvre, plus crade. Et c’est bien.

Alors voilà tout simplement quelques photos de  notre grande balade dans cette ville étrange. Ça vaudra sans doute mieux que des mots…

Publicités

2 réflexions au sujet de « Valparaiso, les couleurs sous la grisaille »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s